Recherche

Les recherches les plus fréquentes :

Conservatoires

Le réseau de conservatoires métropolitains

La Métropole Européenne de Lille bénéficie d’une grande densité d’établissements d’enseignement musical. Elle dispose en effet de 62 établissements répartis sur 54 communes, parmi lesquels le Conservatoire à Rayonnement Régional de Lille et les Conservatoires à Rayonnement Départemental de Roubaix et de Tourcoing.


Dispenser un enseignement artistique de qualité

Outre les activités d’enseignement initial relevant des écoles de musique, le Conservatoire à Rayonnement Régional de Lille et les Conservatoires à Rayonnement Départemental  de Roubaix et Tourcoing assurent les formations des 3èmes cycles de l’enseignement musical, chorégraphique et théâtral sur la Métropole et les cycles d’enseignement professionnel initial, créés par la loi CEPI de 2004.  

Ces trois équipements rayonnent très largement au-delà des frontières de la métropole et accueillent même des étudiants provenant du Nord-Pas de Calais, de l’Eurorégion ou d’autres pays.


Soutenir financièrement les conservatoires métropolitains

C’est pourquoi, depuis 2003, la Métropole accompagne financièrement les conservatoires de Lille, Roubaix et Tourcoing par l’octroi d’un fonds de concours permettant de :

  •  proposer des droits d’inscriptions équivalents pour les élèves et étudiants de 3ème cycle de la métropole quelque soit leur commune de résidence,
  • mettre en place des relations privilégiées entre les conservatoires et les écoles de musique de la métropole suivant les objectifs d’échanges professionnels, de maillage territorial et de mutualisation de moyens
  • amorcer la mise en réseau de l’enseignement artistique

Œuvrer pour une dynamique de réseau artistique sur le territoire

Ainsi, outre l’aide financière apportée, le soutien de la MEL est destiné à créer une dynamique de réseau.

Celle-ci se traduit par la multiplication d’actions croisées entre les écoles de musiques :

  • organisation de concerts communs,
  • organisation de projets pédagogiques intercommunaux,
  • mutualisation de moyens,
  • mutualisation des savoirs faire (jury d’examen commun, recrutements, etc.).