Recherche

Les recherches les plus fréquentes :

Métropole numérique

Métropole numérique

Retrouvez ici les informations concernant la fibre sur toute la métropole en 2020, la montée en débit, ainsi que la qualité de la connectivité mobile en 2020.


La fibre sur toute la métropole en 2020

Pour résorber la fracture numérique, la couverture complète du territoire en très haut débit est attendue à l’horizon 2020. Cet aménagement conséquent concerne près de 522 500 foyers. Les travaux des opérateurs sont programmés sur l’ensemble du territoire. Ils ont déjà été engagés dans certaines communes depuis 2012. L’aménagement est progressif et peut prendre du temps. Il s’agit de construire un tout nouveau réseau qui répond à de nombreux impératifs techniques d’installation.

Les opérateurs présents sur le territoire

Carte du déploiement sur la Métropole

Carte du déploiement de la fibre sur le territoire de la MEL

Les 4 étapes pour l’installation de la fibre  

Pour amener la fibre jusqu’à votre domicile, la construction du réseau suit 4 étapes principales  qui s'étalent sur plusieurs mois.


Étape 1 : Arrivée de la fibre dans votre ville

Pour commencer, vos collectivités et l'opérateur - déployeur se concertent pour s'accorder sur le mode de déploiement à l'échelle de la commune.

Qui fait quoi ?

La MEL et votre ville accompagnent l'opérateur pour assurer le déploiement de la fibre. Les secteurs d'intervention sont priorisés le cas échéant.

L'opérateur met en place les équipements centraux en commençant d'abord par le noeud de raccordement optique (NRO). Ce type d'équipement peut concerner plusieurs communes.


Étape 2 : Arrivée dans votre quartier

Le déploiement visible des équipements de réseau de fibre optique démarre. La MEL et votre commune s’efforcent avec l’opérateur de trouver le meilleur lieu pour l’implantation d’armoires de rue. Quand il existe des monuments historiques ou des bâtiments classés, la démarche exige parfois d’obtenir préalablement l’avis de l’architecte des bâtiments de France.

L’installation d’une armoire de rue ne nécessite pas de grands travaux de génie civil sur l’espace public. Le réseau de fibre suit globalement le même tracé que le réseau téléphonique en cuivre.

Qui fait quoi ?

La MEL et votre ville délivrent les autorisations nécessaires pour l'intervention de l'opérateur sur l'espace public : autorisation d'occupation de la voirie, etc. Cette démarche intervient après détermination de l'emplacement des armoires de rue.

L'opérateur poursuit la construction du réseau à partir du nœud de raccordement optique (NRO) et installe les armoires de rue sur l'espace public.

Important ! A ce stade, la construction du réseau ne permet pas encore l’éligibilité des habitations dépendant des armoires de rue.


Étape 3 : Arrivée dans votre rue

A cette 3ème étape, l’opérateur finit la construction du réseau en direction des locaux à usage d’habitations et d’entreprises. Cela permet de les rendre éligibles à une future connexion à la fibre optique.

Qui fait quoi ?

La MEL et votre ville ont terminé leurs actions. Pour autant, vos collectivités continuent à accompagner l'opérateur-déployeur pour sensibiliser les propriétaires d'immeubles. Ces derniers devront donner certaines autorisations pour poursuivre la construction du réseau.

L'opérateur termine la construction du réseau par la pose des boîtiers ou points de branchement. Une dois ces équipements posés, son travail est terminé et les immeubles en dépendant sont éligibles.


Étape 4 : Arrivée à votre domicile

Dernière étape avant raccordement final ! Vous pouvez maintenant souscrire un abonnement auprès d’un fournisseur d’accès à internet, si vous le souhaitez. La souscription entraîne le raccordement final avec la création d’une prise spécifique fibre optique, à l’intérieur du domicile ou du local professionnel. Une fois la prise créée, le fournisseur d’accès internet vous accompagne dans la mise en service de vos équipements (box, ordinateur, TV etc.).

Qui fait quoi ?

La MEL et votre ville n'interviennent plus.

Les opérateurs agissent désormais en tant que fournisseurs d'accès à internet (FAI). Ceux qui ont fait le choix d'investir sur une offre fibre optique, interviennent dans le cadre d'une libre concurrence commerciale. Ils se chargent d'acheminer la fibre jusqu'à l'intérieur de votre domicile et commercialisent leurs différents services.

Important ! La souscription à une offre fibre n’est pas obligatoire.


À savoir

Le déploiement de la fibre optique s'effectue sur un immense territoire.  522 500 foyers répartis sur 90 communes sont à rendre éligibles.

Les équipements peuvent desservir :

  •   jusqu'à 50 000 abonnés pour un noeud de raccordement (NRO) - étape 1
  •   de 360 à 1000 foyers pour une armoire de rue - étape 2
  •   jusqu’à 12 foyers pour un point de branchement - étape 3.

Plus d'infos sur le très haut débit


La montée en débit

En 2017, une opération de montée en débit financée par la MEL, a été mise en service pour 5 communes : Beaucamps Ligny, Ennetières en Weppes, Erquinghem le Sec, Escobecques et Santes. Cette démarche anticipe les investissements à venir d’Orange pour le déploiement de la fibre optique sur le territoire.

Un premier pas vers l'accès à la fibre optique

La MEL a développé un partenariat avec les opérateurs pour assurer le déploiement de la fibre optique sur de nombreuses communes du territoire. Pour des raisons techniques, la construction du réseau fibre optique ne peut être opérée simultanément sur l'ensemble de celles-ci.

n projet de montée en débit a été mis en place dans 5 communes : Beaucamps Ligny, Ennetières en Weppes, Erquinghem le Sec, Escobecques, Santes, soit 3500 lignes téléphoniques.

Objectif de l’opération : permettre aux habitants des communes les plus tardivement concernées par le déploiement de la fibre optique, de bénéficier dans un 1er temps d'une amélioration importante du débit internet.

En quoi consiste la montée en débit ?

L'opération renforce le réseau téléphonique actuel. De nouveaux équipements intermédiaires sont installés (armoires). Certaines portions du réseau en cuivre sont remplacées par des liaisons en fibre optique.

Le procédé s’avère très efficace. Il assure un débit suffisant pour accéder aux offres " TV HD + téléphonie + internet " (4 Mb/secondes au minimum pour rendre possible le téléchargement de fichiers multimédia ou l'accès aux plateformes de jeux en ligne).

Contrairement à la fibre optique, la montée en débit ne nécessite pas d'installation supplémentaire ou de changement de matériel. Ainsi, elle est opérationnelle depuis l’été 2017 sur l'ensemble des 5 communes concernées.


Une connectivité mobile de qualité en 2020

Une obligation nationale

La couverture mobile du territoire relève d’obligations nationales de déploiements des opérateurs dont le suivi est assuré au plan national par l’Arcep.

Une information nationale à destination des administrés sur les performances des réseaux mobiles est disponible sur www.monreseaumobile.fr. Concurrence oblige, cette transparence dans l’information est une opportunité pour stimuler l’investissement dans les infrastructures mobiles par les opérateurs et développer ainsi une connectivité mobile de qualité.

L’observatoire de la couverture et la qualité de service mobile s'inscrivent dans le cadre des actions que mène l'Arcep pour améliorer l'information des utilisateurs en matière de couverture et de qualité des services de communications électroniques.

Pour choisir un opérateur, les utilisateurs peuvent en effet s'appuyer sur 4 critères : le contenu de l'offre, le prix, la qualité de service de l'opérateur et sa couverture. Si les informations disponibles sur le marché permettent bien de comparer les opérateurs sur les deux premiers critères, la comparaison de la couverture et de la qualité de service des opérateurs est quant à elle complexe, en particulier pour les services mobiles.

L'Arcep s'attache donc à améliorer la transparence du marché sur ce point.

Pour évaluer les performances des réseaux mobiles, l’Arcep considère deux critères, mis en avant sur son outil https://www.monreseaumobile.fr/ :

  • la couverture, qui reflète sous format cartographique l’ampleur du réseau déployé par chaque opérateur (découlant de la quantité d’antennes existantes),
  • et la qualité des services mobiles, depuis la qualité sonore d’un appel à la rapidité de téléchargement d’un fichier. 

Pour aller plus loin

Cette plateforme vous permet d’alerter des dysfonctionnements rencontrés dans les relations avec les opérateurs fixes, mobiles, internet et postaux. Mais attention, alerter ne signifie pas saisir l’Arcep. Le site suggère en fin de parcours des conseils adaptés à votre situation, mais il n’y aura pas de suivi personnalisé de votre dossier.


Un accompagnement de la MEL

Dans le cadre d'un dialogue exigeant avec les opérateurs mobiles, la MEL soutient toutes les initiatives visant à généraliser une couverture mobile de qualité pour l'ensemble des métropolitains. La MEL fait notamment le choix de prioriser l'objectif d'aménagement du territoire, de développement raisonné des réseaux et d’un accès aux meilleurs services, en accompagnant les démarches de déploiements des opérateurs dans  toutes les interfaces de ces derniers avec les acteurs du territoire.

Pour aller plus loin

La MEL résolument digitale

La stratégie #RésolumentDigitale de la MEL proposée dans le présent document affirme ainsi avec volontarisme l’importance du rôle de la Métropole dans le développement du numérique dans un partenariat étroit avec les communes, la Région des Hauts-de-France, l’État, l’Europe, les industriels, le monde associatif et les acteurs de la formation et de la recherche.

 

Actualités


La 4G dans le métro

Mobilisée auprès de tous les opérateurs pour satisfaire les besoins de connectivité de ses administrés, la MEL est en passe de relever le défi de la mise en service, à l’été 2018, de la 4G dans le premier métro automatisé de France, démonstration éclatante si il en est d’une coopération fructueuse de R&D entre les 4 opérateurs mobiles, les équipementiers, l’exploitant du métro et les services de l’Etat.

Cette mise en service assura la continuité de couverture mobile en stations et en tunnels de bout en bout, fluidifiant ainsi l’usage des services dans le déplacement des métropolitains

L’enjeu de ce projet mutualisé multi-opérateurs, dont la maîtrise d’ouvrage est assurée par Orange, porte sur l’équipement de 50 stations et la couverture de 37.2 km de tunnels.

La mise en service commercial se fera selon un calendrier cadencé :

Septembre 2018 : Ligne 1 + les 6 stations de la Ligne 2 entre les stations Les Près Edgard Pisani et Gare Lille Flandres

Début 2019 : reste de la Ligne 2  et les 2 stations souterraines du Tramway (Saint Maur et Clémenceau Hippodrome)


Une expérimentation de la 5G en 2018

Fort de cette expérience réussie dans un cadre partenarial, procédant de l’alliance du secteur des télécoms, des acteurs industriels et des autorités publiques locales, la MEL ambitionne désormais de devenir la vitrine de la France en 5G, et ce dans la perspective de la Capitale Mondiale du Design en 2020.

En effet, quelle meilleure vitrine pour la France que notre territoire expérimentant le design des réseaux sans fil de demain et leurs usages devant le monde entier ?

Ces cadres partenariaux inédits permettant aux investissements privés de s’exprimer pleinement ont permis et vont permettre à une part toujours plus croissante de nos administrés d’accéder aux meilleurs  des services numériques, faisant de la MEL un des territoires les plus avancés.

En savoir plus sur l'appel à projets "Défi 5G MEL"


Le Grand Barouf numérique

Premier évènement sur les transformations numériques au Nord de Paris, le Grand Barouf Numérique a rassemblé en 2018 2 000 participants et 90 intervenants autour de 50 sessions. Organisée par la MEL, la 3ème édition se tiendra les 21 et 22 mars 2019  à la Chambre de Commerce et d’Industrie Grand Lille.

Découvrir le Grand Barouf numérique


Les jeudis du numériques

Les jeudis du numérique sont des rencontres bimestrielles entre acteurs publics, privés et porteurs de projets numériques innovants. L’objectif : l’expérimentation.

Découvrir Les jeudis du numériques