Recherche

Les recherches les plus fréquentes :

Agriculture et alimentation

Agriculture et alimentation

La Métropole Européenne de Lille est la métropole la plus agricole de France avec près de 45 % de sa surface cultivée et plus de 750 exploitations. 
Entre villes et campagnes, la MEL est la première métropole agricole de France. La demande des citoyens en produits locaux et celle des agriculteurs de s’installer sur le territoire ont impulsé le développement d’une agriculture respectueuse de l’environnement et d’un approvisionnement en circuit court.


L’agriculture métropolitaine est un atout au titre du développement économique et des emplois créés et maintenus sur le territoire, de la qualité paysagère et du cadre de vie des habitants, de l’opportunité offerte aux habitants d’une alimentation locale de qualité.

La mise en place d’une mission dédiée en 2015 a permis de développer une stratégie agricole et alimentaire globale.

Cette stratégie est le résultat d’un travail de co-construction avec nos partenaires et d’une large concertation citoyenne. Elle vise à répondre de façon cohérente, globale et transversale à la prise en charge des questions agricoles au sein de la MEL et de travailler à plusieurs niveaux :

  • Conforter l'agriculture comme filière économique métropolitaine
  • Mettre en place un observatoire de l'agriculture et préserver le foncier agricole 
  • Inciter, accompagner et valoriser les pratiques agricoles durables 
  • Favoriser la relocalisation de la consommation alimentaire et structurer l'offre de produits locaux
  • Rapprocher l'urbain et le rural : agriculture urbaine, agri-tourisme et loisirs

Parmi les premières actions mise en œuvre dans le cadre de cette politique on peut citer :

  • Le projet de la zone Maraichère et Horticole de Wavrin
  • Le travail en partenariat avec les communes pour la place des produits locaux et biologiques locaux dans la restauration collective (voir l'article)
  • La publication du carnet des producteurs et son application
  • Le « plan bio » métropolitain pour soutenir et favoriser le développement de l’agriculture et des filières biologiques
  • Les chantiers de plantations en agroforesterie
  • Le soutien à l’émergence de marchés de producteurs
  • Accompagnement des projets de production de biométhane par les exploitants agricoles
  • Programme de sauvegarde de l’abeille locale : « l’abeille noire » Agriculture urbaine

Des baux ruraux environnementaux

Le territoire compte environ 700 hectares de terres agricoles (l’équivalent de 800 terrains de foot environ). Fin juin, la MEL adopte une nouvelle stratégie de gestion patrimoniale de ses terres arables et naturelles. La démarche vise à accompagner les pratiques agricoles durables, notamment pour sécuriser l’accès aux terres et en assurer l’entretien paysager. Cette nouvelle gestion des terres agricoles sur le territoire métropolitain permettra notamment de :

  • Mettre en place des baux ruraux environnementaux avec un tarif dégressif suivant le caractère environnemental de l’activité.
    Exemple : le maintien et l’entretien des haies, l’intégration d’une prairie, la mise en jachère d’une terre pour éviter l’érosion des sols, la création d’une mare, jusqu’au développement du bio.
  • Acquérir une meilleure visibilité sur l’occupation des terres pour en proposer une meilleure gestion sur le long terme.
  • Anticiper les transmissions de propriétés agricoles, ou les départs à la retraite.
À voir
Toutes nos vidéos

La MEL, Métropole agricole et engagée

Découvrez l'alimentation en Métropole avec les différents acteurs locaux (producteurs, épicerie)

À lire
Stratégie agricole et alimentaire de la MEL 2016-2020

Stratégie agricole et alimentaire de la MEL 2016-2020

L’agriculture constitue un atout majeur pour le territoire de la Métropole Européenne de Lille (MEL) par son importance économique, son rôle structurant des paysages, la préservation des ressources naturelles. Aujourd’hui, ce secteur d’activités cristallise de fortes attentes sociétales en matière d’alimentation et de pérennisation de la profession en milieu péri-urbain. La MEL, à travers ses compétences, se doit de saisir l’ensemble des enjeux qui y sont liés et y répondre. [...]